Venez vivre des aventures fantastiques dans l'univers plein de magie des romans Histoires Arnéennes. Voyagez et rencontrez d'autres aventuriers dans ce forum RPG !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Sam 30 Juil - 13:58

Aaron s'était entraîné jusqu'à épuisement la veille je décida de le rejoindre dans celui-ci aujourd'hui tout en essayant de cacher au mieux le fait que ma jambe n'était toujours pas remise, j'ai l'impression qu'il ont du mal à guérir les fractures...

J'invoqua une marteau très lourd pour le manier comme si c'était ma faux et donc améliorer son maniement. Cependant par manque de chance le temps commençait à se dégrader et s'entraîner sous la pluie n'est pas des plus attrayant, nous avons donc accélérer la cadence jusqu'à arriver à un village portuaire et sans surprises aucun bateau ne partait du port à cause du temps.

On se mit donc à chercher une auberge pour attendre que ça se calme, en passant l'une d'entre elle Lise éclata de rire et nous dit "Il faut A-BSO-LU-MENT aller ici ! on va se marrer ! ahahah !" Bien que ça sentais le coup fourrer y'aura pas moyen de lui faire changer d'avis... "Bon d'accord..." lui répondis-je en ouvrant la porte. En entrant il n'y avait pas un bruit et tout le monde nous regardait ou regardait plutôt Aaron.

Je me suis retourné vers Lise blasé pour lui demander "Et donc, un repaire de mercenaire est l'endroit idéal pour se... marrer ? Lise..." Elle me répondu simplement d'un "Ouais ! On va se marrer !" Je mit la main sur mon visage en soupirant fortement pendant que tout le monde débattait sur Aaron.

En enlevant la main de mon visage je dit doucement "Quand il faut y aller..." Je frappa un grand coup sur la table pour me faire remarquer en annonçant "Le premier qui le touche en subira les conséquences des plus sinistres, je vous aurez prévenu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Dim 31 Juil - 18:25

Aujourd'hui, Galrauch avait décidé de s'entraîner avec moi. Il avait crée un lourd marteau et il s'entraînait au maniement de l'arme sûrement pour sa faux.
Je m'entraîna quand à moi, à me battre au corps à corps et à garder mon agilité en entourant mes bras et jambes de glace. Je cherchais en même temps à trouver un bon équilibre dans ma couche de glace entre une couche trop épaisse et lourde qui réduirai ma vitesse et une couche trop frêle qui se briserai au moindre choc et je trouva la couche "parfaite".

Cependant, le temps se dégrada et nous dûmes accélérer mettant fin à l'entraînement. Nous arrivâmes à un village portuaire et avec le temps qu'il faisait, aucun bateau ne partirai maintenant...
Ont se mit donc à chercher une auberge pour passer la tempête.
Il faut A-BSO-LU-MENT aller ici ! on va se marrer ! ahahah ! dit Lise en éclatant de rire en passant devant l'une d'entre elle. L'auberge depuis l'extérieur semblait classique pourtant, je ne voyais pas en quoi Lise trouvait que cet endroit serait amusant mais bon.

Bon d'accord... répondis Galrauch en ouvrant la porte.
En entrant, il n'y eu plus aucun bruit dans l'auberge et tout les gens à l'intérieur se mirent à me regarder. Ils ressemblaient en majorité à des mercenaires.
Et donc, un repaire de mercenaire est l'endroit idéal pour se... marrer ? Lise... dit alors Galrauch en se retournant vers cette dernière, l'air blasé.

Ouais ! On va se marrer ! lui répondit simplement Lise. Des mercenaires alors que je suis encore recherché, ce serait amusant? Galrauch mit sa main sur son visage en soupirant fortement.
En attendant les mercenaires parlaient de moi, se demandant si je venais ici me rendre ou pour les provoquer.
Je fit le même mouvement de main que Galrauch en mettant la main sur mon visage en hochant la tête négativement.

Quand il faut y aller... dit alors Galrauch en enlevant sa main. Il frappa alors d'un coup fort sur la table proche pour attirer l'attention en disant:
Le premier qui le touche en subira les conséquences des plus sinistres, je vous aurez prévenu.
Cela avait le mérite d'être clair et dissuaderai une bonne partie des mercenaires de vouloir me ramener à la place de Galrauch.

J'ai envie de me défouler, vous pouvez me laisser faire sans intervenir? lui demanda-je sans que personne entende (sauf Lise qui pouvait entendre avec son élément).
Il soupira avant d'accepter mais il me précisa que lui et Lise n'arriveront sûrement pas à ne pas intervenir.
Je lui répondit d'un sourire avant de passer devant lui et tout les mercenaires pour aller vers une table dans un coin.

J'avais déjà une idée de comment les provoquer.
De toute façon, aucun d'entre eux n'aurait réussi à me toucher. dis-je alors en haussant des épaules
Certains montraient qu'ils l'avaient mal prit en me menaçant, d'autres se mirent à rire en disant que j'étais bien arrogant pour un gosse.

J'esquissa un sourire avant de m'arrêter au milieu de la salle.
Vous n'avez aucune chance contre moi de toute manière, je vous prends tous!
Des rires reprirent de plus belle et un mercenaire qui ressemblait à une armoire à glace limite comme Méliodas se leva et alla devant moi.
Comme ça tu nous prend tous? Tu tien même pas contre moi. dit-il en me regardant méchamment.

Je lui répondis d'un sourire qui l'énerva encore plus et il tenta de me mettre un coup de poing que j'esquiva habilement. Tout en esquivant, je gela mes bras.
Je t'avais prévenu. lui dis-je avant de lui mettre un puissant coup dans l'abdomen qui le fit tomber au sol.

Ce qui sembla ensuite être ses amis se levèrent et m'entourèrent à trois.
Je gela alors mes jambes et j'esquiva alors leurs premiers coups en glissant dans la salle avant de mettre KO le premier d'un coup de pied long dans le cou. Le second sortit alors son marteau et me mit un coup que je bloqua avec les deux bras avant de le repousser et de lui mettre plusieurs coups au torse avant de finir avec un coup de pied qui l'envoya valser derrière le comptoir.
Le dernier usa de son élément terre pour m'envoyer un projectile en pierre rapide que je détruisit d'un coup de pied avant d'arrêter mon poing juste devant son visage et il s'évanouit.

D'autres mercenaires se levèrent alors montrant qu'ils voulaient se battre tandis que d'autres continuaient de rire, s'amusant de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Dim 31 Juil - 21:17

"J'ai envie de me défouler, vous pouvez me laisser faire sans intervenir ?" me demanda Aaron discrètement pour que presque personne n'entendent. Je soupira encore une fois avant de lui répondre "On va essayer... tu m'en laissera quelques uns, là j'ai besoin d'un verre."

Il passa devant moi pendant que j'allais avec Lise au bar qui se trouvais sur le côté et il se dirigea vers le fond de la salle et annonça en haussant les épaules "De toute façon, aucun d'entre eux n'aurait réussi à me toucher." Il cherchait vraiment les ennuis... mais bon, je me fais pas trop de souci pour lui.

Les mercenaires ne semblaient pas aimer la provocations et la plupart le menaça. Voyant que sa petite mascarade fonctionnait il continua de plus belle "Vous n'avez aucune chance contre moi de toute manière, je vous prends tous !" Cela fît rire pas mal de monde mais beaucoup moins un mercenaire du même gabarit que Méliodas.

J'arrêta de regarder à ce moment là car un "Et pour ces messieurs ce sera quoi ?" m'étais adressé ce que je répondu immédiatement par "J'aimerais avoir un alcool fort s'il vous plaît, plus ça le sera mieux ça m'ira." Lise dit alors toute enjouée "Et pour moi ce sera une bonne mousse et un jambon." Le tavernier s'exécuta me servant une bouteille de saké et allait donner ce que Lise avait demander.

C'est au moment où il sortit un jambon de sa cave qu'un homme vola en plein sur le jambon de Lise qui regarda sa viande aplatie la larme à l’œil. Elle dit doucement "Vous allez voir." Lise se leva ensuite avec un air limite sadique en disant à voix haute "C'était mon jambon ! Mais si vous voulez jouer on va jouer !" Elle commença à faire comme Aaron, c'est à dire casser du mercenaire. Maintenant ma tête avec ma main je dit au tavernier en montrant la bouteille de saké "Vous m'en remettrez deux comme ça, je vous prie..."

Un mercenaire vînt s'asseoir à côté de moi en me demandant "Alors c'est toi que je doit battre si je prendre la récompense ?" Je lui répondu sans tourné le regard vers lui "C'est ça. Enfin même si tu me bats c'est pas dit qu'il veuille de te suivre." Je remplis deux verres de saké en lui passant l'un d'entre eux et lui dit "J'aimerais cependant apprécier ce que je viens de commander, je me battrais après contre toi après avec plaisir."

Il accepta mon verre et en trinquant avec moi il me dit "C'est tout ce que je demande !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Lun 1 Aoû - 18:14

C'était mon jambon ! Mais si vous voulez jouer on va jouer ! Lança Lise avant de s'engager dans la mêlée pendant que je continuai à me battre.
Je jeta un oeil au comptoir pour voir que Galrauch buvait un verre avec un mercenaire, peut être allait-ils se battre après? Au moins, ce serait un combat en règle pas comme actuellement.

Je me retrouva dos à dos avec Lise et je lui dis en souriant.
Tu avais raison! On s'amuse bien! J'entendis sa réponse avant qu'un mercenaire me fonça dessus très rapidement et tenta de me mettre un coup d'épée au niveau de la tête: je crois que je l'avais un peu trop énerver celui-là.

J'esquiva en baissant la tête et le coup ne me coupa qu'une petite mèche de cheveux.
C'est pas passé loin celui-là! dis-je avant de l'envoyer contre une table d'un violent coup de poing au visage.
D'autres mercenaires arrivèrent et m'encerclaient, certains avaient l'air complètement enragés et ça se voyaient qu'ils voulaient me faire du mal.

On va te calmer gamin! dis un des mercenaires. Je ferma les yeux en retour et je me concentra. Je senti l'énergie de Valkyr en moi. Je les rouvrit alors pour voir que j'avais mon aura mise, ça me faisait encore bizarre de le faire mais je finirai par m'habituer.

Les mercenaires s'arrêtèrent dans leur élan quelques secondes, intrigués par mon aura mais ils revinrent à l'attaque en même temps. Je n'en fit qu'une bouchée en attrapant le bras du premier et en l'écartant, en accueillant les deux suivants avec un balayage et les derniers en créant un mur de glace devant eux où ils s'écrasèrent lourdement dessus.

Je me retourna pour voir Lise qui avait fini de son côté et pour voir que Galrauch et l'autre mercenaire se levèrent pour se préparer à tout deux s'affronter, ils sortirent tout les deux d'ailleurs.
J'enleva mon aura et je sortit à mon tour pour les regarder accompagnés des mercenaires qui ne s'étaient pas battus.

Gal, ta intérêt à gagner, j'ai pas envie de devoir affronter un autre, je suis fatigué et j'ai faim. lui dis-je d'un air moqueur.
Malgré que cela ne se voyait pas, je m'étais bien défouler et sur le coup, j'étais assez fatigué et l'aura mangeait bien mon énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Jeu 4 Aoû - 22:25

Lise faisait un carnage jetant quiconque s'approchait contre un mur et frappant à grand coup de sa chope de bière entre deux gorgée. Elle se retrouva dos à Aaron qui lui dit "Tu avais raison! On s'amuse bien!" Avant de repartir dans la mêlée Lise répondu "J'ai toujours raison !"

J'étais en train de discuter avec mon futur adversaire qui buvait avec moi tout en regardant le bazar causé par Lise et Aaron jusqu'à ce qu'il use de son aura le mercenaire à côté de moi me demanda ce que c'était et je lui donna seulement comme réponse qu'il avait gagner rien de plus.

Lorsque mes bouteilles furent vidées je me leva en même temps que le mercenaire pour aller dehors le combattre, bien que la pluie battait son plein je préférai être mouillé que de détruire la taverne. J'eu droit à une remarque d'Aaron une fois sorti "Gal, ta intérêt à gagner, j'ai pas envie de devoir affronter un autre, je suis fatigué et j'ai faim."

Tout ceux encore capable d'être debout était sortis et mon adversaire dégaina une paire de lame courte. Je regarda Aaron avant de lui dire "Gagner contre des mercenaires ne suffit pas, Il faut imposer ta force, les dominer pour que les autres te laissent tranquille." Enfin c'est comme ça que ça marche à Technomère alors pourquoi pas ici.

J'invoqua mes gantelets ornés de longues griffes et annonça au mercenaire "Je suis désolé de te dire ça mais notre amitié de comptoir touche à sa fin j'ai pas vraiment eu une bonne semaine." J'enflamma aussitôt mes gantelets qui malgré la pluie battante brûlait comme si de rien n'était. Les autres mercenaires voyant les flammes bleues commencèrent à parler sans trop que je saches de quoi, cependant un nom ressortait souvent le "Tranche-Parrain".

Il dit avant de s'élancer sur moi "Me voilà vernis, le Tranche-Parrain en personne ! Tu sais que le prix de ta tête n'a rien à envier à la récompense de ton jeune compagnon !" Il tenta alors de placer un coup en croix que j'arrêta en lui mettant un grand coup de pied dans la tête. "C'est donc un match à mort ? Parfait !" lui dis-je d'un grand sourire carnassier.

Il se releva et avant qu'il puisse porter le moindre coup je le lacéra avec mon gantelet de haut en bas avant de l'égorger avec l'autre. C'est donc recouvert de sang que je dit toujours souriant "A qui le tour ?" Plus personne n'osait s'approcher, dommage... Bon ben il me reste plus qu'à rentré à l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Ven 5 Aoû - 1:28

Gagner contre des mercenaires ne suffit pas, Il faut imposer ta force, les dominer pour que les autres te laissent tranquille. Me répondit Galrauch. Cela dépend de quelle manière il dit "dominer" car si pour cela , Gal entend dire en tuer un, je ne suis pas d'accord avec lui.

En réponse aux lames courtes de son adversaire, Galrauch créa deux gantelets ornés de longues griffes et dit à son adversaire: Je suis désolé de te dire ça mais notre amitié de comptoir touche à sa fin j'ai pas vraiment eu une bonne semaine. c'est sûr que mourir très peu de temps n'aide pas à avoir une bonne semaine...

Il enflamma ses gantelets qui malgré la pluie battante, les flammes restaient vives.
Les mercenaires autour commençaient à dire beaucoup de choses sur Galrauch en voyant cela et commencèrent même à l'appeler le "Tranche-Parrain". Je me demandais d'ailleurs pourquoi ce surnom.

Me voilà vernis, le Tranche-Parrain en personne ! Tu sais que le prix de ta tête n'a rien à envier à la récompense de ton jeune compagnon ! dit alors le mercenaire avant de s'élancer sur Galrauch et d'asséner un coup en croix que ce dernier bloqua en lui mettant un coup de pied dans la tête.
Je demanda à Lise pourquoi ce surnom mais elle m'entendis pas avec tout le brouhaha qu'il y avait.

C'est donc un match à mort ? Parfait ! répondit Galrauch en affichant son sourire carnassier.
Le mercenaire se releva et fut lacérer de haut en bas par Galrauch avant de se faire égorger sans même avoir le temps de retenter le moindre coup.
A qui le tour? demanda Galrauch toujours avec son sourire. Mais naturellement personne n'osa s'approcher. Il avait réussi à "dominer" les mercenaires pour le coup.

Je m'approcha alors qu'un mercenaire tenta de me retenir par le bras. Des gens disaient dans la foule que j'étais fou. Je gela le cadavre du mercenaire mort d'une glace épaisse que les gens ne voient plus évitant d'en choquer certains.
C'est comme ça que tu dit "dominer" pour que les autres te laisse tranquille? demanda-je à Galrauch. Pour toi qui aime te battre, c'est un peu bête du coup non? ajouta-je d'un air légèrement moqueur.

Bon, plus personne non plus ne veut m'affronter que je puisse aller manger et dormir? dis-je alors en regardant autour de moi en remettant mon aura.
Personne n'osa aussi avancer non plus, ce qui m'arrangeais. Je rentra alors dans l'auberge sans rien dire et je demanda 3 assiettes bien garnies de nourritures: j'avais extrêmement faim je ne sais pourquoi.

Quand Galrauch arriva, j'avais déjà manger ma première assiette.
Je demanda une carafe d'eau fraîche lorsqu'il s'accouda au comptoir.
Dis au fait, pourquoi ils t'ont appeler le "Tranche-Parrain"? demanda-je alors.
Je trouvais ce surnom bizarre mais je savais qu'au fond, il signifiait qu'il avait sûrement tuer quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Ven 5 Aoû - 14:42

Il congela le mercenaire que j'avais tué avant de me dire "C'est comme ça que tu dit "dominer" pour que les autres te laisse tranquille ?" et ajouta d'un air moqueur "Pour toi qui aime te battre, c'est un peu bête du coup non ?" Je lui répondu le plus sérieusement du monde "Je n'avait pas l'intention de le tué jusqu'à ce qu'il parle d'une prime sur ma tête et apparemment les commenditaires préfères me voir plus mort que vif." Je continua à avancer légèrement avant de m'arrêter et d'ajouter "Ah oui, et le menu fretin ne m’intéresse pas."

J'avais presque envie de l'énervé un petit peu pour qu'il se batte à fond contre moi pour une fois mais il à l'air épuiser. Je rentra alors dans l'auberge et alla au toilettes pour enlever le sang que j'avais sur moi, lorsque je revenu Aaron était déjà en train de manger. il commanda une carafe d'eau et me demanda "Dis au fait, pourquoi ils t'ont appeler le "Tranche-Parrain"?" C'est probablement un surnom qu'on m'a donné à Technomère...

Je lui répondu "Tu te rappelle du type dont je t'ai parler dans les montagnes ? Et bien c'était un gros parrain de la mafia d'où le titre je suppose." Et Lise arriva en sautant sur mon dos et dit "Ouais et le mafieux tu leur pète les dents depuis qu'on est gosse." Il y a de ça aussi mais ça fait un bon moment que j'y suis pas retourné peut-être que quelqu'un se fait passer pour moi là-bas...

Elle cria ensuite avec enthousiaste "Je peux ravoir un jambon monsieur ! Et un grand des patates farcies pour mon ami !" Décidément elle me connaît trop bien... mais c'est qui fait aussi son charme. Quand elle fût servie et qu'elle arrêta de jouer avec moi je demanda à Aaron avec le même air moqueur que lui et en lui mettant des coup de coudes amicaux "Et sinon, elle te plaît pas la fille que tu dois épouser ? Parce que je peux te donner Lise si tu veux." Lise recracha la bouchée qu'elle avait dans la bouche et se mit à m'engueuler en me hurlant "Alors comment ça tu me veux me donner aux gens comme ça ? Je suis pas un objet !"

C'est donc en rigolant que je lui répondu "Enfin donner est un bien grand mot disons plutôt... vendre tu as beaucoup de valeur quand même." Elle croisa les bras avant de me dire "Mouais tu te rattrape bien même si il est hors de question que j'ailles avec quelqu'un d'autre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Ven 5 Aoû - 19:31

Tu te rappelle du type dont je t'ai parler dans les montagnes ? Et bien c'était un gros parrain de la mafia d'où le titre je suppose. me répondit-il. Je comprenais mieux pourquoi son surnom et il avait eu alors des ennuis avec la mafia...

Ouais et le mafieux tu leur pète les dents depuis qu'on est gosse. ajouta Lise à son arrivée en sautant sur le dos de Galrauch. Depuis leur enfance à tout les deux alors?
Je peux ravoir un jambon monsieur ! Et un grand des patates farcies pour mon ami ! cria ensuite Lise avec enthousiasme pour demander à manger.

Elle arrêta ensuite de jouer sur le dos de Galrauch quand on lui servit sa nourriture.
Et sinon, elle te plaît pas la fille que tu dois épouser ? Parce que je peux te donner Lise si tu veux. me demanda Galrauch avec un air moqueur en me mettant des coups de coudes amicaux.

Lise recracha ce qu'elle avait dans la bouche tandis que je manqua de m'étouffer en avalant mal ce que je venais de manger.
Alors comment ça tu me veux me donner aux gens comme ça ? Je suis pas un objet ! répliqua Lise en hurlant.

En attendant, je tapais du poing sur mon torse pour décoincer la nourriture et j'y arriva finalement.
Enfin donner est un bien grand mot disons plutôt... vendre tu as beaucoup de valeur quand même. répondis Galrauch pour se rattraper. Mouais tu te rattrape bien même si il est hors de question que j'ailles avec quelqu'un d'autre. répondis Lise en croisant les bras.

Je pense qu'il aurait pu mieux se rattraper que ça. dis-je alors en buvant un grand verre d'eau.
Et ne t'avise plus de sortir des conneries pareilles sauf si tu veut me tuer! ajouta-je en regardant sévèrement Galrauch.
Mais pour te répondre, non elle ne me plaît pas aussi bien physiquement que mentalement. Deplus, il n'y a qu'une seule personne que j'épouserai volontiers... dis-je avant de mettre ma tête dans les bras et de soupirer longuement.

Lessia, tu me manque... dis-je doucement avant de redresser la tête et de finir ma dernière assiette ainsi que l'eau. Je regarda ensuite dehors pour constater que la tempête était finie et qu'il faisait beau dehors.
La tempête est finie! dis-je en souriant. Je souriais pour le retour du beau temps même si de l'autre côté, je savais que cela signifiais que nous allions nous remettre en route.

Nous partîmes alors de l'auberge après que tout le monde ai fini de manger et nous trouvâmes facilement un capitaine de navire pour nous emmener à Akile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Ven 5 Aoû - 22:40

"Je pense qu'il aurait pu mieux se rattraper que ça" dit-il en prenant un grand verre d'eau. Il ajouta avec un regard sévère "Et ne t'avise plus de sortir des conneries pareilles sauf si tu veut me tuer !" Comment tuer Aaron vol.1 : lui raconter des conneries... c'est noté !

"Mais pour te répondre, non elle ne me plaît pas aussi bien physiquement que mentalement. De plus, il n'y a qu'une seule personne que j'épouserai volontiers..." Dit-il pour répondre à ma question. Une seule personne, hein ? Ça doit être la gamine de l'autre fois. Il mit la tête dans ses bras avant de dire tout doucement "Lessia, tu me manque..."

Il regarda alors dehors et dit souriant "La tempête est finie !" Ah ! les affaires reprennent ! On finit alors de manger et embarqua sur un bateau en direction d'Akoy. Ne sachant quoi trop faire je décida de reprendre mon entrainement là où je l'avais arrêter et pour ajouter un peu de difficulté je l'effectua sur l'un des mat du navire.

Je fût surpris quand je vu Lise qui semblait elle aussi s'entraîner en portant des grosses caisses de vivres comme des altères et en fin de compte j'éclata de rire lorsque le cuistot du rafiot lui couru après hachoir en main parce qu'il avait besoin de la caisse pour faire à manger.

C'est donc après lui avoir rendu qu'elle grimpa elle aussi au mat en me disant "En ce moment tu te fout bien de ma gueule à mon tour de rire !" Elle frappa alors sur mon marteau le réduisant en miettes et tenta de me mettre un coup à moi aussi. Ne voulant pas riposter j'esquiva ses coups jusqu'à me retrouver au bord où elle fit mine de vouloir me mettre un coup de poing. Je ferma les yeux quelques fractions de seconde et me rendit compte qu'elle m'avait sauté dessus pour nous faire tomber.

Elle hurlait comme si elle était dans des montagnes russes pendant que je lui demandait "Et sinon ? Tu t'amuses là ?" Elle me répondit "Maintenant fais le tour du proprio !" Franchement, elle mériterai que je la lâche dans l'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Dim 7 Aoû - 19:51

Galrauch avait décider de repartir à l'entraînement sur le mât tandis que Lise se faisait poursuivre par le cuistot du navire car elle avait prit des caisses de nourritures. Cela me fit d'ailleurs rire.
Quant à moi, je décida de me reposer quelques heures avant de partir explorer le navire. En effet, j'adorais faire ça, me promener, croiser les membres d'équipage ect...

Je me promena donc, d'abord sur le pont avant de partir à l'intérieur.
L'équipage que je croisai était occupé au travail et je leur passa juste le bonjour avec un grand sourire. Puis je parla avec le capitaine de son bateau, du temps et de la durée restante du voyage. Il m'annonça d'ailleurs que nous arriveront en début de soirée.

Je le remercia et je partit à la proue du bateau, me posant et regardant la mer à perte de vue.
Je pensais à Lessia, je me demandais ce qu'elle faisait en ce moment, si je lui manquais. Puis je pensa à la suite du voyage encore une fois et enfin ce que j'allais dire en rentrant.

Hey toi! dit alors une voix qui me fit sortir de mes pensées. Je me retourna pour voir une fille aussi grande que moi peut être le même âge, accompagnée d'un jeune garçon moins grand.
Affronte moi ! me lança la fille. Je fut étonné par sa demande, pourquoi voulait-elle m'affronter?
T'es débile ou quoi?! dit alors le garçon. Tu m'avais promis que de ne pas l'affronter.

Elle répliqua immédiatement: Mais t'inquiète petit frère, il ne va pas me tuer non plus!
Ces deux là étaient donc frères et soeur? Ils se ressemblaient à vrai dire, tout deux étaient bruns, avec des yeux bleus et avaient à peu près le même physique sauf au niveau du torse bien sur.
En fait, nous sommes des mercenaires... dit-elle. Je ne savais pas qu'il y avait des mercenaires si jeunes!

Et nous avons entendu parler de toi. continua-elle Nous sommes tout deux admiratifs quand nous entendons les histoires de ceux que tu as affronté et battu et nous voulions te rencontrer pour voir à quoi tu ressemblait et personnellement, je veux t'affronter pour voir à quel point tu est fort.

Je les regarda avec étonnement: ils m'admiraient pour le nombre de mercenaires que j'ai battu?
Oui précise bien que TU veut l'affronter. dit alors le garçon.
Mais t'inquiète pas, je veux juste t'affronter, pas te capturer! ajouta précipitamment la fille.

J'accepte alors. répondis-je avec un sourire. Je dois juste prévenir quelqu'un avant.
J'alla chercher Galrauch qui venait de revenir sur le pont avec Lise sur le dos.
Je lui expliqua la situation avant de lui demander de ne pas intervenir dans aucun cas.
Pourquoi je le prévenais? Pour simplement éviter qu'il croit qu'on veut lui piquer la prime qu'il doit avoir en me ramenant, il était le 1er et avait gagné c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Lun 8 Aoû - 13:26

Aaron vint me voir après avoir fait le tour du bateau pour me demander s'il pouvait se battre avec une mercenaire d'à peu près son âge et que je n'intervienne pas. Il m'assura en outre qu'il ne voulait pas le capturer mais seulement se battre contre lui.
"C'est tout bonnement hors de question !" Lui répondis-je alors. "Je te rappel que l'on est sur un bateau qu'est vous ferez si on coule en pleine mer, de plus vous allez gêner le personnel. Vous attendrez qu'on soit de retour sur la terre ferme."

"Mais quel rabat-joie !" s'écria Lise. "Tu pourrais au moins le laisser s'amuser, on se fait chier sur ce bateau."continua-t-elle. Je resta sur ma position initial et ne voulu rien entendre. Lise se retourna vers Aaron en lui faisant un clin d’œil avant de lui dire "Vas-y je gère mon p'tit Gal !"

"Me gérer ? Et comment tu vas t'y prendre ?" Dis-je en lui attrapant l'épaule. Elle me sauta directement dans en me murmurant de façon à ce qu'Aaron n'entende pas "Tu voudrais pas me contrarier sinon le bébé va pas apprécier." De quoi ? Quel bébé ? Me dites pas que... Je commença à tituber en arrière en disant ouvertement "T-Tu bluff ! C-C'est obligé ! Tu bluff !" Elle me répondit en souriant "Tu veux vraiment courir le risque de savoir ?" Je finis par trébucher en arrière.

Elle dit ensuite à Aaron "Et voilà le travail ! C'est bon tu peux y aller !" Toujours par terre je repris une grande bouffé d'air et cria "Attend !" Je me releva et me mettant devant Aaron et dit "J'ai deux conditions. Primo : Pas d'aura ! C'est pas un truc qui faut déballer à tout bout champ je pense. Deuzio : Fais attention au bateau et à l'équipage. Si je vois que ces règles ne sont pas respecté j'interviendrais et ce ne sera pas en douceur. Si tu ne peux pas accepter ces conditions je t'interdis de la combattre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Dim 4 Sep - 23:17

C'est tout bonnement hors de question ! me répondis-il alors Je te rappel que l'on est sur un bateau qu'est vous ferez si on coule en pleine mer, de plus vous allez gêner le personnel. Vous attendrez qu'on soit de retour sur la terre ferme.
Je comprenais ses raisons de refuser mais c'était tout de même un peu décevant d'attendre.

Mais quel rabat-joie ! s'écria Lise avant que je n'ai le temps de répondre. Tu pourrais au moins le laisser s'amuser, on se fait chier sur ce bateau. Malgré cela, Galrauch resta fermement sur ses positions.
Vas-y je gère mon p'tit Gal ! me dit ensuite Lise en se retournant vers moi et en me faisant un clin d'oeil.

Me gérer ? Et comment tu vas t'y prendre ? répondis Galrauch en lui attrapant l'épaule.
Elle lui sauta alors dans les bras et lui murmura quelque chose qui sembla l'étonné fortement.
T-Tu bluff ! C-C'est obligé ! Tu bluff ! dit-il en titubant en arrière et il finit par tomber en arrière.

Et voilà le travail ! C'est bon tu peux y aller ! me dit alors Lise avant que Galrauch ne m'arrête en disant après avoir prit une grande bouffé d'air Attend !
Il se releva ensuite pour se mettre en face de moi et dire: J'ai deux conditions. Primo : Pas d'aura ! C'est pas un truc qui faut déballer à tout bout champ je pense. Deuzio : Fais attention au bateau et à l'équipage. Si je vois que ces règles ne sont pas respecté j'interviendrais et ce ne sera pas en douceur. Si tu ne peux pas accepter ces conditions je t'interdis de la combattre.

Je ne comptais pas utiliser mon aura de toute manière: c'était vraiment fatiguant mentalement de la garder et en général, je suis épuiser à la fin.
De plus, je comprenais son inquiétude vis à vis de l'équipage et du navire mais je ferrai en sorte de ne pas l'abîmer.
C'est d'accord, t'inquiète! lui répondis-je enthousiaste en lui faisant un clin d'oeil avant de faire un signe de main à la mercenaire pour lui dire que c'était bon.

J'éviterai de trop te faire mal alors. lança la mercenaire avant de reculer de quelques pas et de mon pointer du doigt avec sa main gauche gantée. Prépare toi à perdre face a Éphia, la meilleure mercenaire que tu rencontrera! elle avait de l'ambition cette fille! Je répondis d'un sourire avant de reculer à mon tour. Elle sortit alors son arme: un sorte de fouet qui était encore enroulé.

Allons-y! dis-je pour déclarer le début du combat. Je créa alors trois petit projectiles de glace que je lança sur Éphia qui esquiva, les projectiles finissant dans la mer. Je fut étonné en voyant qu'elle contre-attaqua en m'envoyant trois lames qui étaient sous son gant, c'était pour cela qu'elle avait garder sa main gantée... J'en profita de les bloquer en entourant mon bras droit de glace, bloquant les lames qui tombèrent au sol et pouvant préparer ma nouvelle attaque.

Cependant avant que je m'élance, elle attaqua avec son fouet et je dut bloquer à nouveau avec mon bras mais bizarrement, le fouet réussi à traverser la glace et je sentit quelque chose me transpercer légèrement la peau.
Ce n'est pas de la glace qui va simplement m'arrêter. lança alors Éphia d'un air moqueur.

J'examina alors le fouet pour voir qu'il était composé de sortes d'épines tout le long de ce dernier. Je la regarda alors et elle afficha un sourire avant de tirer sur son fouet, reserrant la prise et me faisant tomber au sol, en face des lames que j'avais bloquer.
Éphie tira alors son bras gauche en arrière et les trois lames revinrent vers elle. J'arriva alors à distinguer un sorte de fil qui reliait les lames au gant.
Ingénieux non ce fil? dit Éphia d'un air fière. Elle me ramena alors devant elle pour m'accueillir d'un coup de poing puissant en lâchant l'emprise de son fouet qui me renvoya quelques mètre en arrière au sol.

Je me releva en détruisant la glace que j'avais autour de mon bras et je vit que je saignai légèrement du bras. Je fit alors une épée en glace avant de repartir à l'attaque.
Tu n'as pas compris la chose toi. lança alors la jeune mercenaire avant de détruire mon épée d'un coup et de se jeter sur moi en liant mes deux mains avec son fouet me faisant grimacer légèrement.

Tu abandonne? me dit-elle triomphante. Ou je dois jouer avec toi?
Désolé, tu est un peu trop entreprenante pour moi. répondis-je d'un air moqueur avant de commencer à geler mes mains puis mes jambes, commençant à geler Éphia.
Tu as fait une grave erreur en venant au contact avec moi. dis-je ensuite pendant qu'elle me regardait bouche bée.

Elle disparue d'un coup alors comme çi elle s'était téléportée et était devant moi quelques mètres en arrière, des traces de glaces encore sur elle, elle semblait fatiguée.
Rha moi qui ne voulait pas l'utiliser! dit-elle en haletant.

Je me releva alors doucement. Le temps... dis-je C'est le temps ton élément hein? vu sa tête, j'en déduit que oui. Cet élément a peu de secrets pour moi, j'ai un ami qui le maîtrise et que j'ai déjà combattu. ajouta-je en sortant ma vraie épée.
Ah! Tu sort le grand jeu si tu fais ça! dit-elle en se reprenant d'un coup comme ci elle avait récupérée toute son énergie. Dommage que tu ne puisse pas utiliser ton aura de Valkyrie. Comment savait elle cela?! Elle disparue alors et je sentis un coup dans la nuque qui me fit tomber au sol.

J'ai fais mes petites recherches quand je t'ai vu l'utiliser au Pic puis à la taverne tu sais. Et je pense que j'aurai perdue si tu avait pu l'utiliser. dit-elle en se mettant devant moi et en me regardant pendant que je perdais connaissance à cause de son coup. Allez! Bonne nuit!
Non... dis-je doucement avant de bouger doucement la main et lui attraper la jambe. Je ne perdrais pas comme ça! Je la fit tomber au sol avant de me relever brusquement en titubant légèrement: son coup m'avait à moitié assomé... Je ramassa ma lame avant de la mettre devant elle. Sauf que je prévoyais qu'elle allait réutiliser son élément pour me refrapper le dos, je mit alors un coup de coude en arrière avant de m'écrouler ressentant à nouveau un coup dans la nuque mais j'entendis quelqu'un d'autre tomber avant de perdre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Lun 31 Oct - 20:27

"C'est d'accord, t'inquiète!" me répondit-il en me faisant un clin d'oeil et un signe de la main à son adversaire. "J'éviterai de trop te faire mal alors. Prépare toi à perdre face a Éphia, la meilleure mercenaire que tu rencontrera !" Je ne pu qu'étouffer un léger rire à l'entente de cette phrase tellement elle était fausse et orgueilleuse.

Aaron engagea le combat contre la jeune fille qui usait d'un fouet pour se battre et plus surprenant ce dernier parvenait à passer outre la défense d'Aaron puis elle récupéra les dagues qu'elle avait lancé à l'aide d'un fil qui y était attaché et elle montrait ouvertement la fierté qu'elle éprouvait à leur égard.

Le match était à sens unique Aaron se faisait malmener par cette petite, elle peut-être pas si mauvaise... Mais Aaron parvint à la gelée partiellement quand soudain elle recula à une vitesse folle, non c'est pas ça... elle s'est téléportée. Serait-ce son élément qui parlait ou une magie très puissante ?

Aaron devina juste en disant qu'il s'agissait de la maîtrise du temps, comme c'est gênant comme adversaire... Elle lui dit ensuite "Dommage que tu ne puisse pas utiliser ton aura de Valkyrie." avant de se téléporter de nouveau pour lui mettre un coup sur la nuque. Comment savait elle cela ?! Cette histoire commence à me déplaire fortement...

"J'ai fais mes petites recherches quand je t'ai vu l'utiliser au Pic puis à la taverne tu sais. Et je pense que j'aurai perdue si tu avait pu l'utiliser." continua-t-elle devant lui. Ils nous espionnaient et ce sans même que nous les remarquions. Je commençais à jeter un regard noir aux jeunes mercenaires, ils étaient trop louches. Ils suivent depuis le Pic et tout ça pour un petit duel avec Aaron sans même essayer de le capturer ? Il n'y a aucune logique ici...

Je fus sortis de ma réflexion par Lise qui me disait que c'était fini, je vis alors Aaron et Ephia tout deux au sol, inconscient. Comme par hasard c'est à moi de le ramasser , j'te jure... et vu comment le petit avait du mal c'est corvée double, super... Je déposa Aaron dans notre cabine et Ephia qui comme par hasard était dans la cabine juste à côté avant d'interroger le garçon.

Le plaquant au mur, le poing à côté du visage je lui ordonna "Quel est votre objectif ? Répond-moi et pas juste on admire Aaron et le défier était notre rêve !" Sans même sourciller il me répondit en affichant un sentiment de satisfaction "Notre objectif ? C'était toi ou plutôt juste un morceau de toi." Levant les paumes aux ciels il soupira "Mais honnêtement on a aucune chance, après tout, t'es un monstre. Pas vrai ?"

Je sortis les griffes de la main gauche et m'apprêtait à le tuer mais sa soeur qui venait de se réveiller m'arrêta à l'aide de son fouet. "Tchh," dis-je en arrachant des mains le fouet que la gamine peinait à tenir avant de le jeter à terre "vous avez de la chance, on est presque arrivé et j'ai autre chose à faire que de me débarrasser des deux gamins que vous êtes."

Je partis ensuite dans notre cabine m'asseyant dans un fauteuil en ruminant la phrase du gamin jusqu'à ce qu'Aaron se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Mar 1 Nov - 0:57

Quand je rouvrit les yeux, je reconnu le plafond de la cabine du bateau.
Je me releva alors doucement avec un mal de tête.
Ah ma tête... dis-je en me mettant en position assise sur le lit tout en me tenant la tête. J'ai l'impression d'être comme papa quand il buvait trop aux banquets mais sans avoir bu...

Ayez t'es réveiller? fit Lise, je releva la tête pour d'abord voir Galrauch assis sur le fauteuil et Lise qui alla rapidement à côté de moi pour me tirer la joue comme on ferrait à un enfant. Tu sais, Gal en as marre de devoir te ramasser quand tu t'évanoui à la fin des combats.
J'afficha un sourire malgré ma joue qui était tirée.

Tu sais c'est un peu dur de parler quand tu fais ça. répondis-je ce qui l'as fit rire en entendant ma voix modifié à cause de son tirage de joue puis elle la lâcha, la dernière fois qu'elle avait fait ça c'était dans les montagnes avant de rencontré Fearys.

Du coup, j'ai perdu ou non? Demanda-je en espérant que mon coup de coude eu raison de Éphia.
On me répondit qu'on s'était tous deux évanouis. Ah! Ça va! Moi qui pensais avoir perdu. dis-je avec un grand sourire.
Je me leva avant de m'arrêter devant la porte.

D'ailleurs tant que j'y pense, comment savait-elle pour mon aura et tout le reste? Aussi je pense que tu en sais quelque chose Galrauch vu l'air que tu affiche.
Il me raconta alors l'altercation qu'il a eu avec le petit frère de Éphia et que finalement leur cible était Galrauch. J'était étonné mais je ne le montra pas.

Je répondis alors d'un simple hochement de tête avant de sortir d'un pas déterminé.
En sortant son petit frère était devant la porte de leur cabine qui était à côté de la notre.
Tu rentre pas. Ma soeur se repose. dis-il alors puis une voix en fond dit non, laisse le. et il m'ouvrir la porte.

La mercenaire semblait encore faible... son élément la fatigue autant?
Désolé pour le coup, je savais que j'allais perdre donc j'ai tenté le tout pour le tout. lui dis-je en souriant.
Oh t'inquiète pas, j'ai connu pire! me répondit-elle avec un sourire.

Dis-moi Éphia... Pourquoi ne pas l'avoir dit de suite que vous visiez Galrauch et non moi? demanda-je alors en prenant un ton sérieux d'un coup.
Elle me répondis en me racontant son histoire bien triste d'ailleurs et que donc pour gagner leur vie et vu que c'était elle qui choisissait les cibles, elle avait décider de se tourner vers moi puis Galrauch en voyant que j'était avec lui et Lise et que vu l'état de Galrauch au Pic, ils pensaient qu'il serait plus faible et donc facile à capturer ou vaincre.

Mais bon finalement on s'est attaquer à bien trop gros pour nous... dit-elle en soupirant. On vous laissera tranquille maintenant, excusez nous pour tout ça... Elle m'attristai, déjà par son histoire et maintenant voir la déception sur son visage.
C'est pas grave. Soyons amis! dis-je alors avec un grand sourire Vraiment?!. répondis-elle enthousiaste.

Le bateau s'immobilise alors et on entendit un matelot dire Destination atteinte: Akile!
Nous sortîmes tous alors et descendîmes du bateau.
Son frère gardait son air sérieux tout en lançant un regard un peu mauvais à Galrauch.
Encore désolé pour tout ça et merci de m'avoir affronté car cela je voulais vraiment le faire. me lança Éphia avant de commencer à partir tandis que Galrauch et Lise se mirent à monter dans la carriole. Je cria à la mercenaire attend! avant de lui lancer une bourse d'or. cadeau de ma part! Elle afficha un grand sourire et me fit un signe de la main tandis que je monta dans la carriole que Lise avait commencé à faire partir.

On devrait arriver à Akoy demain matin, je connais parfaitement la région. dis-je en allant m'asseoir à l'avant avec un air content Je vais pas cacher que ça fait du bien de rentrer au pays même si j'aurais préféré rentrer un peu plus tard.
D'ailleurs tant que j'y pense, faudra qu'on trouve quelque chose pour pas qu'on me reconnaisse si vous voulez pas que ça soit la folie quand on arrivera... ajouta-je d'un air perplexe.

En effet, toute la ville devait être au courant de ma disparition et j'imagine ce qu'il va se produire si on me reconnais là-bas alors que mon père possède une bonne partie des propriétés de la ville et connais beaucoup de gens aussi bien noble que pauvre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Mar 1 Nov - 11:29

Aaron se réveilla en disant "Ah ma tête... J'ai l'impression d'être comme papa quand il buvait trop aux banquets mais sans avoir bu..." Il se tenait la tête preuve que même avec cette mauvaise blague il avait quand même mal.

"Ayez t'es réveiller ?"
dit-elle toute en lui tirant les joues comme la dernière fois "Tu sais, Gal en as marre de devoir te ramasser quand tu t'évanoui à la fin des combats." continua-t-elle. Aaron lui fit remarquer que c'était pas facile de parler comme ça ce qui la fit rire un grand coup avant qu'elle ne le lâche. Il me demanda ensuite s'il avait perdu et je lui répondu d'un air maussade "Vous vous êtes tous les deux évanouis donc match nul." Ça semblait le rassurer.


"D'ailleurs tant que j'y pense, comment savait-elle pour mon aura et tout le reste? Aussi je pense que tu en sais quelque chose Galrauch vu l'air que tu affiche." me demanda Aaron en se levant. Je lui expliqua ce qui s'était passé avec le jeune mercenaire comme quoi c'est à moi qu'il en voulait. Aaron ne fît qu'un hochement de tête avant de sortir d'un pas déterminé.

J'étais encore perplexe par rapport à la phrase du gamin, un monstre... alors c'est comme ça qu'on me voit maintenant ou plutôt c'est comme ça qu'on m'a toujours vu en plus toutes mes actions vont dans ce sens... peut-être devrai-je laisser ma vengeance de côté... Je ne sais plus quoi faire !

A ce moment j'avais complètement craqué je mis les mains sur mon visage et dit à Lise en sanglot la tête baissé "Lise ! Je sais plus où j'en suis ! Je ne sais plus quoi faire !" Elle me prit immédiatement dans ses bras en mettant ma tête contre sa poitrine et me dit doucement "Peut importe ce qu'on fait tant qu'on est ensemble tout ira bien." Elle me serra un peu plus fort et continua larmoyante "Mais j'en ai assez de te voir avec sans cesse plus de blessures parce qu'à moi aussi ça me fait mal."

"Et si on faisait une pause après ça, hein ?" finit-elle par dire en s'asseyant sur le lit. Je m'allongea en posant ma tête sur ses jambes en lui disant "Ce serait bien, merci..." commençant à fermer les yeux pendant que Lise me caressait les cheveux.

Après un moment un matelot nous annonça qu'on était arrivé, je me releva donc apaisé et nous descendîmes du navire en récupérer la carriole. Aaron nous rejoins quelques instant plus tard et lança une bourse aux deux mercenaires avant de s'asseoir à l'avant et de nous dire tout souriant "On devrait arriver à Akoy demain matin, je connais parfaitement la région. Je vais pas cacher que ça fait du bien de rentrer au pays même si j'aurais préféré rentrer un peu plus tard."

Il pris un air plus pensif avant d'ajouter "D'ailleurs tant que j'y pense, faudra qu'on trouve quelque chose pour pas qu'on me reconnaisse si vous voulez pas que ça soit la folie quand on arrivera..." C'est avec un léger sourire et un air moqueur que je lui répondu "Rien de plus simple voyons, demande à Lise de te refaire le portrait après ça plus personne saure que c'est toi !" Lise me sauta sur le dos en disant "C'est vrai ?! Je peux ?"

Aaron ravala sa salive en pensant à la raclée que Lise lui mettrait, c'était hilarant. Je me mis à rire à m'en crever les poumons avant de lui dire "Mais non, une armure fera l'affaire, c'est pas discret mais je pense pas que ça soit notre priorité avec notre dégaine." J'invoqua alors une armure intégrale avec un casque masquant tout le visage à l'arrière de la carriole.

Lise me dit en riant alors qu'Aaron enfilait l'armure "Au fait, oui c'était du bluff !" Comme un mioche je lui répondu "Ah, je le savais ! J'avais raison depuis le début !" et on commença à avancer dans la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Mar 1 Nov - 20:02

Rien de plus simple voyons, demande à Lise de te refaire le portrait après ça plus personne saure que c'est toi ! me répondis Galrauch puis Lise ajouta en sauta sur son dos: C'est vrai ?! Je peux ?
J'eu pour seul réaction de ravaler ma salive, j'avais des sueurs froide rien qu'en pensant à la pâtée que Lise me mettrait...

Galrauch se mit alors à rire à en cracher ses poumons en voyant mon état.
Mais non, une armure fera l'affaire, c'est pas discret mais je pense pas que ça soit notre priorité avec notre dégaine.. Il invoqua alors une armure intégrale et j'alla à l'arrière de la carriole pour la mettre.

Au fait, oui c'était du bluff ! dit alors Lise en riant pendant que je mettais l'armure et Gal répondit à la manière d'un enfant: Ah, je le savais ! J'avais raison depuis le début !. Et on continua d'avancer dans la bonne humeur.

Comment ils font les chevaliers avec des trucs aussi lourd que ça, c'est nul pour le combat. dis-je après avoir fini de mettre l'armure. En plus on voit rien avec ce casque. Lise se retourna et pouffa de rire en voyant ma dégaine qui devait être humoristique.
Je préfère largement m'enfermer dans ma glace. lança-je en bougeant les bras avec difficultés.

Je passa le reste du voyage à essayer de m'habituer à bouger avec cette armure sur le dos jusqu'à le soir où je l'enleva pour dormir.
L'ambiance de notre petit groupe était enfantine et ont rigolaient bien tous les trois.
En en me couchant, je me rappela que tout ça allait se terminer demain...

Le lendemain nous reprirent la route et nous arrivâmes à Akile en milieu de journée et comme prévu, personne ne me reconnu avec l'armure que j'avais réussi à adapté.
La ville était d'ailleurs toujours aussi bondée et en arrivant à un croisement en centre-ville je bouscula malencontreusement un noble en armure.

En entendant sa voix, je le reconnus immédiatement: c'était le noble qui avait embêter Lessia quand ont étaient à Oron et que j'avais remis en place.
Il me jeta comme la tradition le veux son gantelet au sol avec un air énervé, sans même chercher une explication ou juste me demander des excuses et parler.
je vais te remettre en place moi-même sale malotru!

Je lui lança un regard noir et je demanda à Galrauch de me créer une épée de peur qu'il me reconnaisse si je sortais ma vraie lame ou si j'utilisai ma glace. Galrauch dû d'ailleurs entendre à ma voix que j'aimais pas ce noble...

D'accord, battons nous ici si tu veut. répondis-je d'un ton sérieux en prenant en main une épée à une main que Gal m'avait fait.
La foule se réunie alors en cercle autour de nous pour qu'ont puisse se battre.
Il s'élança sans rien dire immédiatement d'un air énervé sur moi en tentant un coup d'estoc que j'esquiva d'un pas de côté avant de lui mettre un coup de coude pour l'humilier.

Je l'humilia de diverses manières comme cela pendant plusieurs minutes ce qui l'enragea totalement. Je bloqua sa lame avant de le repousser d'un coup de coude suivi d'un coup de pommeau pour finir avec un coup d'épée puissant faisant une ouverture dans son armure et dans la cotte de maille en dessous.

Les gens se mirent à m'applaudir après s'être moqué du noble et il partit, honteux.
On peut y aller maintenant! dis-je à Galrauch avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Mar 1 Nov - 21:05

"Comment ils font les chevaliers avec des trucs aussi lourd que ça, c'est nul pour le combat. En plus on voit rien avec ce casque." se plaigna Aaron. Lise se retourna étouffa un rire moqueur et moi de même en voyant qu'il ressemblait à Méliodas mais en plus petit et en noir, ça frisait le ridicule. Tout en bougeant les bras il lança "Je préfère largement m'enfermer dans ma glace."

Je lui répondu avec une touche d'ironie que son "tonton" s'y était plutôt bien fait et que ça n'avait de le gêner pour amputer les gens. On passa une excellente journée sur les chemins du retour et je n'ait même pas penser une seule à mon père, non, aujourd'hui tout ce qui comptait c'était le sourire de Lise.

Le lendemain on atteignit notre destination en milieu de journée et la capitale était bondée au point qu'Aaron en bouscule un mec en armure sans le vouloir qui jeta directement son gantelet au sol et lui lança sans plus de politesse "Je vais te remettre en place moi-même sale malotru !"

Aaron me demanda avec un air assez énervé de lui prêter une épée ce que je fit même si à la longue son armure me pompais beaucoup de mana. "D'accord, battons nous ici si tu veut." dit Aaron sérieusement. Malheureusement, ce combat était dénué d'intérêt et ne dura pas longtemps car le noble enchaînait les humiliations de la part d'Aaron. "On peut y aller maintenant !" finit-il par dire enjoué.

A ces mots, je fis disparaître l'épée et on continua à avancer jusqu'à la demeure de son père. En arrivant à l'entrée, on voyait la file de mercenaires et d'escroc qui attendait tous de pouvoir toucher à une partie de la richesse des Istiria. Dommage pour vous, c'est moi qui vais touché le gros lot. On leur passa devant et j'affichais un grand sourire au vu de la récompense et au fait que tout ce beau monde allait devoir partir.

Une fois devant le paternel, je me plaça bien devant le mercenaire et en me voyant Oras me dit "Ah, Galrauch te voilà mais où est mon fils ? Ne me dîtes pas que..." finit-il en pointant du doigt le mini-Méliodas. Mon sourire s'élargissant encore je répondit "Et oui, je crois bien que vous allez me devoir un bon verre !" Je claqua des doigts faisant disparaître toute l'armure et laissant Aaron à visage découvert devant son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Mar 1 Nov - 23:13

Il y avait toujours une grande de gens qui venaient soit chercher des infos sur moi soit prétendre en avoir pour que mon père leur donne un peu d'argent... Ont passa devant cette file pour arriver devant mon père à l'intérieur, assis à son bureau.

Nous nous plaçâmes bien devant un mercenaire qui allait demander de l'argent à mon père en prétendant avoir ma position. Je stressais de plus en plus à l'idée de ce qu'il allait dire en me voyant
Ah, Galrauch te voilà mais où est mon fils ? dit alors mon père en se levant. Ne me dîtes pas que... ajout-il en désignant du doigt l'armure que je portais.

Et oui, je crois bien que vous allez me devoir un bon verre ! répondit Gal avant de claquer des doigts, faisant disparaître l'armure me faisant finir à visage découvert devant mon père et la file qu'il y avait derrière.

Je suis rentré père... dis-je d'une voix timide en baissant la tête. J'avais trop peur de sa réaction pour osé le regarder dans les yeux.
Je l'entendis alors se rapprocher puis je sentis ses bras m'entourer: il me serra contre lui.
J'ai eu si peur pour toi tu sais... me dit-il doucement J'ai eu peur que tu disparaisse comme ta mère...

Je leva un peu la tête pour voir qu'il avait les larmes aux yeux, c'était un énorme soulagement pour lui de me revoir sain et sauf alors qu'il s'est fait bien plus qu'un sang d'encre pour moi... D'autant plus qu'il ne sait pas que maman est vivante...
Je leva alors mes bras pour le serrer contre moi, ému par ce qu'il avait dit.
Excuse moi... je ne le referait plus... dis-je alors.

Il me lâcha ensuite après avoir caché ses petites larmes et il mit sa main sur ma tête pour m'ébouriffer les cheveux et dit:
Je suis désolé pour tout les mercenaires ici mais cet homme m'as ramené mon fils, vous pouvez partir.
Certains se mirent alors à ne pas vouloir partir et à montrer leur mécontentement dont celui qui étais devant nous.

Je me retourna pour sauter devant lui et lui mettre un coup de poing qui le fit tomber au sol.
Je suis revenu et c'est Galrauch qui m'as ramené donc barrez-vous! De la foudre tomba aux pieds des mercenaires restants et mon père ajouta un "Immédiatement !".
Maintenant que cela est fait, je vous propose de rentrer à la demeure familiale, je vous offre le repas ce soir et la nuit vous deux lança mon père à Gal et Lise Et puis ce sera plus tranquille pour vous donner votre récompense qu'ici.

Nous quittâmes alors Akoy pour aller en périphérie de la ville, pas très loin, à la demeure familiale.
En arrivant seule Karine, la secrétaire de mon père et un jeune garçon aux cheveux blancs et aux yeux rouges que je connaissais pas m'attendait.
Karine! dis-je avec un grand sourire en sautant de la carriole pour la serrer contre moi.
Toujours aussi enthousiaste et actif le petit Aaron. me répondis-elle avant de me tirer la joue (décidément j'ai l'impression que tout les Koann font ça...)

Au fait Fiston, je te présente Jonah, ton petit frère adoptif. dit mon père. Il avança d'une manière timide devant moi avant de dire doucement Heureux de te rencontrer grand frère...
Je m'accroupis pour avoir mon visage à hauteur du sien. Je suis très heureux d'avoir un petit frère, j'espère que je serai à la hauteur pour m'occuper de toi fis-je en faisant un clin d’œil.
Oh qu'il est pas mignon le grand frère! Lança Karine pour me taquiner.

J'était très heureux de rentrer, jusqu'au moment où en ouvrant la porte de la maison après de brèves présentations entre Gal, Lise et Karine je vis la raison de pourquoi j'étais parti me foncer dessus et me faire tomber au sol en criant AARONNNN!

Ah salut Lilia... répondis-je faussement joyeux. C'est comme ça que tu dis bonjour à ta magnifique fiancée?! répondis-elle. N'oublie pas que tu te marie demain avec la plus belle et la plus noble de toutes les filles de l'Empire.
Je lança un regard vers Galrauch pour lui montrer pourquoi je ne voulais pas épouser cette fille bien qu'elle soit jolie physiquement et implorer son aide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Mer 2 Nov - 0:56

On eu droit à un moment père-fils qui me dégouttait enfin j'ai toujours eu du mal en voyant des familles comme ça, peut-être de la jalousie ou de la colère envers mon père, mais je pouvais leur laissé ce plaisir après tout j'avais passé une bonne journée et elle n'était pas terminé.

Oras ébouriffa les cheveux de son fils avant d'annoncer "Je suis désolé pour tout les mercenaires ici mais cet homme m'as ramené mon fils, vous pouvez partir." Cette phrase sonnait dans mes oreilles comme le doux tintement des pièces se cognant dans le creux de ma main, quel plaisir...

Certains dissidents n'ont pas su s'avouer vaincu se vite fait rembarré par les deux nobles. Une fois débarrasser d'eux, Oras nous dit alors "Maintenant que cela est fait, je vous propose de rentrer à la demeure familiale, je vous offre le repas ce soir et la nuit vous deux. Et puis ce sera plus tranquille pour vous donner votre récompense qu'ici." A moi tout m'ira tant que je touche ce que je suis sensé avoir.

On quitta alors la ville pour se rendre à sa résidence en périphérie et apparemment on était attendu par une Kooanne et le bandit en herbe de la dernière fois. "Karine !" dit Aaron en sautant de la carriole Pour la serrer dans ses bras et elle eu le même réflexe que Lise en lui pinçant les joues. Oras lui présenta son frère adoptif amené par les soins de Méliodas quand soudain, une jeune fille sauta sur Aaron le faisant tomber en hurlant son prénom.

"Ah salut Lilia..." dit-il en feintant la joie mais comme on y est habitué il ne sais pas mentir et c'est plutôt flagrant quand il essaie. Elle lui répondit "C'est comme ça que tu dis bonjour à ta magnifique fiancée?! N'oublie pas que tu te marie demain avec la plus belle et la plus noble de toutes les filles de l'Empire." Aaron semblait me supplier en me regardant et je le comprenait.

"Désolé, mademoiselle mais j'ai à parler à Mr d'Istiria et à son fils, j'aimerai donc le récupérer pour le moment." dis-je alors pour l'aider même si je ne faisais que retardé l'échéance. Elle lâcha même si elle n'en avait pas vraiment envie.

On rentra alors tout en s'installant dans une pièce somptueuse Oras nous dit qu'il faisait préparé la récompense tout en nous remerciant encore une fois d'avoir ramener Aaron. Je répondis "Pas besoin de se presser, pour l'instant une bonne discussion autour d'une bonne bouteille." Et en regardant Aaron j'ajouta "Et je pense que votre fils et vous avez pas mal de trucs à vous raconter."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Mer 2 Nov - 2:47

Désolé, mademoiselle mais j'ai à parler à Mr d'Istiria et à son fils, j'aimerai donc le récupérer pour le moment. dit alors Galrauch ce qui fit que Lilia me lâcha pour l'instant...
Je lui souffla un "merci" avant de rentrer.

On s'installa dans le salon principal de la maison tandis que Karine, se doutant un peu de la conversation emmena Lilia et Jonah à l'écart avant d'aller chercher la récompense et mon père remercia encore Galrauch et Lise de m'avoir ramené.
Pas besoin de se presser, pour l'instant une bonne discussion autour d'une bonne bouteille. lui répondit-il avant d'ajouter en me regardant Et je pense que votre fils et vous avez pas mal de trucs à vous raconter.

Oui, Méliodas m'as déjà raconter certaines choses dans sa dernière lettre. répondit papa en ouvrant une bouteille de grand cru et en versant le contenu dans 3 verres, il savait très bien que je n'en voulait pas.
D'abord, excuse moi de t'avoir obligé à épousé Lilia alors que tu ne le veut pas, j'ai cru qu'elle serait une bonne femme pour toi mais j'aurais dû t'écouter. me dit-il après avoir bu une gorgée de son verre.

Excuse moi de m'être emporté et d'être parti alors. répondis-je en prenant un morceau d'un gâteau qui était sur la table.
Du coup, je ne suis plus obligé de l'épouser? demanda-je à mon père plein d'espoir.
Eh bien... Le problème est que si, je ne peux plus annuler le mariage et tu connais autant que moi sa famille. me répondis-il empathique.

Il faudrait que Méliodas arrive avec Lessia avant qu'on ne vous déclare mari et femme toi et Lilia et qu'elle t'ai embrasser... ajouta mon père en se grattant sa barbe de trois jours.
Je le regarda étonné tandis puis Gal et Lise qui semblaient ne pas l'être.
Attendez?! Vous saviez qu'elle allait venir jusqu'ici pour annuler le mariage?!

Et Lise répondis d'un air moqueur: Bah oui, tu l'aurais su aussi si tu faisait pas ton paresseux à dormir 1 semaine entière à Oron.
Mon père ajouta: Tu n'as plus qu'a retarder le baiser en espérant qu'ils arrivent avant qu'il ne soit trop tard.

Mais mais la route est dangereuse ect... Ya les bandits, les bêtes et tout le reste... dis-je inquiet pour Lessia en sachant tout cela.
Mais non t'inquiète, elle est avec ton oncle tout ira bien! répliqua mon père en appuyant sur ma tête.

Bah justement, vu comment il est bourrin parfois, ça fait peur...
La récompense pour Galrauch et Lise arriva et je vis les deux avoir des étoiles ou plutôt des pièces d'or dans les yeux en la voyant. Quelle bande de radins ces mercenaires n'empêche...
Au fait, j'ai une mauvaise nouvelle, Lilia dors ici ce soir et un de ses amis aussi d'ailleurs. me dit mon père.

J'eu pour seule réaction de lui lancer un regard désespéré en espérant qu'il blaguais mais ce ne fut pas le cas.
Jonah arriva en courant pour pouvoir se cacher à côté de moi contre moi en me disant La fille est encore pire que ton ami dragon ou le paladin quand je les ai rencontré... avant que je ne voit Lilia arriver en faisant des manières de noble snob que je détestait tant.

Elle annonça d'ailleurs: Mon ami est arrivé! Je m'étais lever pour partir avec Jonah et puis je vu le noble que j'avais battu à plat de coutures tout ta l'heure entré. Il alla dire bonjour à tout le monde tel un snob avant d'arriver devant moi et de me prendre par le col pour me plaquer au mur.

Je me disais bien qu'on s'était déjà vu quelque part le Coeur de Glace dit-il avant d'appuyer plus fort sur moi. C'est toi qui l'a défendu dans le restaurant à Oron et qui m'as foutu la honte dans ce restaurant.

Hey calme toi. dis-je d'un air moqueur malgré que j'étais très remonté contre lui. Je viens de rentré et je ne t'avais pas reconnu non plus. Excuse moi d'être plus fort que toi. Lilia intervint à la manière des nobles: en le "sommant" d'arrêter cette "chamaillerie" et il me lâcha.

C'est bien, gentil toutou... murmura-je de sorte qu'il entende pas mais Lise se mit à rire car elle m'avait entendu avec son élément.
Mon père qui savait que je m'étais laissé faire et que si il intervenait, il y aurait eu des problèmes pour le reste de la soirée à cause des relations entre familles nobles, ne dit rien et annonça que le repas sera prêt dans quelque heures et indiqua les chambres à Gal et Lise (avec la grande baignoire et salle de bain)

Puis il me dit dans l'oreille en passant près de moi Tu me raconteras ça ce soir que je puisse le régler, va te reposer d'accord?
Et je m’exécuta en allant dans ma chambre suivi par Jonah qui voulait rester avec moi

Nous firent plus amples connaissances et je lui raconta quelques une de mes aventures de mon voyages avant qu'on ne l'appelle pour aider mon père car il adorait l'aider à faire à manger et Karine rentra.
Alors tu l'aime bien ton frère? me demanda-elle en s'asseyant sur mon lit à côté de moi.
Oui beaucoup! répondis-je en souriant avant de pensé à Lessia qui me manquais.

Elle me demanda alors si il y avait un problème en voyant mon air et je répondis que non.
Avoue que quelle que chose ne va pas, je te rappelle que je t'ai élevé quand ta mère à disparue et même avant je l'aidais à s'occuper de la teigne que tu est me dit-elle d'une voix douce.
Elle me fit alors allongé ma tête sur ses genoux comme quand j'étais plus jeune.

Elle me manque... rien de plus. J'ai peur qu'il lui arrive quelque chose par ma faute vu qu'elle fais tout ça pour moi... dis-je d'un ton triste.
Je m'en doutai. Tu est comme ça quand tu t'inquiète. me répondit la Kooanne
Je suis sûre que tout ira mieux demain, ne t'inquiète pas, tu la reverra ta petite chérie.

C'est gentil de me réconforter mais bon. De plus, j'ai peur d'être un mauvais petit copain pour elle. ajouta-je, pessimiste.
Aaron voyons... répondis Karine doucement en passant sa main sur ma joue pour la caresser Tu est aussi doux et gentil que ton père ne l'était avec ta mère et tu le sera toujours comme lui. Et ne me contredis pas, je suis la secrétaire et meilleure amie de ton père après tout!

Je ne répondis pas et la fatigue commença à prendre le dessus jusqu'à ce que je m'endorme sur ses genoux avec finalement un sourire rassuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Jeu 3 Nov - 0:06

"Oui, Méliodas m'as déjà raconter certaines choses dans sa dernière lettre." me répondit Oras tout en servant un grand crus dans trois verres. Je pris une gorgée et remarqua qu'il était de loin supérieur à tout ce que j'avais bien pu boire dans toute ma vie, à la limite du divin. Après lui aussi pris une gorgée il dit à Aaron "D'abord, excuse moi de t'avoir obligé à épousé Lilia alors que tu ne le veut pas, j'ai cru qu'elle serait une bonne femme pour toi mais j'aurais dû t'écouter."

Aaron s'excusa ensuite d'être parti et demanda avec espoir à son père s'il devait toujours épouser la snobinarde qu'on a vu plus tôt. Malheureusement pour lui son père était pieds et poings liés apparemment sa famille avait beaucoup d'influence... Il ajouta "Il faudrait que Méliodas arrive avec Lessia avant qu'on ne vous déclare mari et femme toi et Lilia et qu'elle t'ai embrasser..." Aaron était comme assommé par la nouvelle tellement il était surpris.

"Attendez?! Vous saviez qu'elle allait venir jusqu'ici pour annuler le mariage?!" Nous lança Aaron. Je ne voulais pas lui donné de faux espoir mais Lise lui répondit aussi sec d'un air moqueur "Bah oui, tu l'aurais su aussi si tu faisait pas ton paresseux à dormir 1 semaine entière à Oron."

Aaron commençait à s'inquiété pour la petite et savoir qu'elle était avec Méliodas n'arrangea pas les choses. Mais un événement beaucoup mais alors beaucoup plus important arriva, c'était l'heure de la paie et Lise n'allait pas me contredire. Et pendant qu'on partageait la récompense le nouveau frère d'Aaron arriva en disant "La fille est encore pire que ton ami dragon ou le paladin quand je les ai rencontré..." Et pourtant j'avais fait fort ce jour là me dis-je en souriant.

Et quand on parle du loup, elle arriva avec l'autre noble qu'Aaron avait corrigé dans la journée qui s'empressa de chercher des embrouilles à Aaron, je lui aurai bien casser un ou deux os pour qu'il arrête mais Lilia me prit de court en leur "sommant" d'arrêter.

Le père d'Aaron nous dit-alors que le repas sera prêt d'ici quelques heures et nous montra les chambres avec une immense baignoire qui n’intéressa même pas Lise ce qui me laissa bouche bée et elle dit qu'elle partait faire du shopping en ville et qu'elle reviendrait pour le dîner.

Bon ben je pense que ce coup-ci c'est moi qui vais profité d'un bon bain chaud. Je m'installa donc dans le bain et fît une courte sieste en attendant le repas. Je fus réveillé par Lise qui toquait à la porte pour me dire qu'on attendait plus que moi. Elle s'était acheté une tenue de soirée très chic et me donna un costume très bien taillé et me dit avant de partir sans que je puisse en placer une tant j'étais bluffé par sa beauté ou par le fait qu'elle redescendit très vite "T'as cinq minutes Gal, tout le monde t'attend pour manger."

Une fois prêt je pris place à table à côté de Lise et faute de pouvoir passer ses nerf sur Aaron, monsieur le noble me dit d'un air hautain "Alors, me voilà à partager un repas avec des roturiers venus mendier un peu d'argent de poche." Je voyais que Aaron et Oras n'appréciait pas la plaisanterie et je leur fît un signe de la main pour leur faire comprendre que ce n'était pas grave.

"Et pourtant c'est le roturier qui connait le mieux les règles de bienséances lorsqu'il est invité chez un ami." répondis-je un léger sourire en coin. Il se leva en claquant les poings sur la table "Tu veux te battre c'est ça ?!" Pourquoi ramenait-il tout à la violence alors qu'il est si faible... ce serait même pas intéressant.

"Honnêtement, tu n'en as pas eu assez de faire humilier par Aaron cet après-midi ? De plus vu le sérieux avec lequel il t'a battu moi je n'aurai même pas besoin d'armes ou de mains pour te vaincre." Lui dis-je en soupirant d'ennui. Il dégaina son épée en la pointant vers moi avant de se faire immédiatement réprimander par Oras le forçant à rengainer.

Je remercia Oras et commença à manger pendant qu'Aaron nous parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Jeu 3 Nov - 2:18

Karine me réveilla à l'heure du repas, et je m'excusa immédiatement pour le temps qu'elle a perdu en me laissant dormir sur ses genoux.
Ne t'excuse pas, ça m'as rappeler quand tu étais petit et puis tu reste toujours aussi mignon quand tu dors. me répondis-elle avec un clin d'oeil. Allez p'tit prince, on va nous attendre sinon! Je fis la moue en entendant ce surnom qui date mais j'afficha ensuite un sourire avant de me frotter les yeux et de me lever pour aller à table.

Je me doutais que tu allais dormir, les voyages, ça fatigue plus qu'on le ne croit! me dit mon père en souriant quand j'arriva.
Jonah posa ses deux mains sur mes joues et je le regarda interrogatif quand je remarqua qu'elle étais encore pleine de farine.
Aussi farceur que moi à ce que je vois. fis-je en souriant. Attend que je t'attrape toi!

Je le poursuivi alors jusqu'à ce que mon père nous envoie une décharge pour nous arrêter net car ont risquait de faire un peu trop de grabuge: sa décharge nous firent plus rire qu'autre chose mais la course-poursuite se stoppa quand même.
Lilia arriva avec le "grand et fort" Jean de la famille Bastardo d'Oron et ils s'assirent au milieu de la table en face de Jonah et moi.

Lise descendit et était vêtue d'une magnifique robe de soirée, elle avait utilisé sa récompense du moins une infime partie vu qu'elle étais énorme même divisée par deux.
Elle nous dit que Galrauch arriva dans quelques minutes.
Il arriva, lui aussi bien habillé (pas qu'il ne l'était pas de base mais en costume quoi)

Alors, me voilà à partager un repas avec des roturiers venus mendier un peu d'argent de poche. lança alors Jean qui semblait encore vouloir en découdre malgré tout ce qu'il s'était passé pour lui aujourd'hui.
Mon père la vit mauvaise et je lui lança un regard noir qu'il ignora totalement tandis que Lilia fit un petit rire mesquin.

Galrauch nous fit un signe de la main pour nous indiquer que ce n'était pas grave avant de répondre avec un sourire en coin:
Et pourtant c'est le roturier qui connait le mieux les règles de bienséances lorsqu'il est invité chez un ami.
J'eu envie de rire mais je me retint pour éviter d'envenimer la situation.

Il monta sur ses grands chevaux immédiatement en voulant se mesurer à Galrauch, qu'est ce qu'il était susceptible...
Honnêtement, tu n'en as pas eu assez de faire humilier par Aaron cet après-midi ? De plus vu le sérieux avec lequel il t'a battu moi je n'aurai même pas besoin d'armes ou de mains pour te vaincre.

Gal le remit bien en place avec cela et lui apprit en même temps que c'était moi le mec en armure qu'il avait défier.
Il pointa son épée sur Galrauch mais mon père le réprimanda, le forçant ainsi à la ranger.

Mon ami remercia mon père avant que ce dernier ne me demande de raconter mon voyage.
Je le raconta alors de mon départ jusqu'à ma rencontre avec Galrauch et Lise à Draklar en passant par ma rencontre avec Mirae à Risehorn puis notre combat contre Faerys sans nommer le dragon et parler de mes pouvoirs de Valkyr ou de ma mère. Je parla du coup du combat au Pic comme étant un 1 vs 3 que je perdit et que j'avais tellement utilisé de magie et d'énergie que je dormis une semaine entière pour me réveiller dans sur le chemin du retour. Je parla du coup de ma rencontre avec Lessia (et en même temps mes "superbes" retrouvailles avec Jean) sans parler de toute la partie où je l'avais embrasser ect...

La fin du récit fit rire la table quand je raconta la bataille dans l'auberge contre les mercenaires où je les battis tous à plat de coutures puis du voyage en bateau qui fut calme sauf mon petit duel avec Éphia.
Et pour finir, j'humilia un certain noble ici présent qui m'avait défier en duel parce que je l'avais sans le vouloir bousculer dans la rue cet après-midi. dis-je pour finir mon récit

Tu n'as pas honte de te vanter de cela? lança alors Lilia d'un ton sévère tout en faisant des manières Il n'y as aucun honneur ou tout autre sorte à se vanter.
Et je répondis immédiatement Je l'ai battu dans les règles de l'art, je n'y peux rien si il sait autant se battre en combat équitable qu'un homme aveugle et qui ne s'est jamais battu avant.

T'as pas honte de répondre à ta femme comme ça toi?! répliqua alors Jean, encore énervé.
Déjà, premièrement, ont est pas encore mariés à ce que je sache donc je parle comme je veux à qui je veux. De deux, si tu veut régler ça, c'est quand tu veut dans un duel, je peux te battre sans armure et arme si je veux histoire de prouver à ma chère future femme que je ne me "vante" pas pour rien.
Naturellement, il accepta et nous allâmes dans la cour à côté suivi par tout le monde.

Je laisse Galrauch arbitrer si je triche ou autre, il en connais un rayon niveau honneur.
Dis-je alors en enlevant mon haut chaud pour me retrouver avec seulement mes vêtements légers sur moi et en donnant mon épée avec le fourreau à Gal tandis que Jean enfila son armure et dégaina sa lame.

Une fois tout deux prêts, Galrauch déclara le début du duel et Jean s'élança sur moi sa lame en avant sans réfléchir.
Tu sais que si tu attaque seulement comme ça, je peux finir le combat dans une minute. dis-je en esquivant son coup.
Tais-toi et tâte de ma lame! répondis-il en retentant un coup que j'esquiva puis une série de coup que j'esquiva entièrement.

Bon on va dire que même la plus petite coupure que tu me ferra, je capitulerai. ajouta-je ce qui le fit donner des coups plus rapide mais toujours aussi imprécis...
Bon j'en ai marre et ça va faire une minute. dis-je avant de me baisser pour esquiver un de ses coups pour lui faucher les jambes, le faisant tomber au sol avant de le désarmer en envoyant sa lame au loin et en lui bloquant le mouvement de ses membres.
Voilà, gagné! Dis-je victorieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Jeu 3 Nov - 13:06

Aaron raconta alors son voyage en omettant pas mal de détails comme le nom du dragon qu'on avait affronté et bien sûr l'épisode amoureux en Lessia et lui mais plus surprenant il cacha à son père qu'il avait retrouvé sa mère ou qu'il ne parla pas de ses origines divines. Il nous fît bien rire en nous parlant de l'auberge où il avait étalé tout le monde avec Lise.

Il finit en disant "Et pour finir, j'humilia un certain noble ici présent qui m'avait défier en duel parce que je l'avais sans le vouloir bousculer dans la rue cet après-midi." Bien entendu cette petite pique à la fin du récit envenima la situation qui fini par une déclaration en duel venant d'Aaron.

Jean accepta sans sourciller, c'est comme si les deux premières fois n'avaient pas suffit. On les suivi alors dans la cour avant qu'Aaron annonce "Je laisse Galrauch arbitrer si je triche ou autre, il en connais un rayon niveau honneur." Pourquoi je me retrouve impliquer la dedans en plus je vais mourir d'ennui. Je le fis quand même bien que je ne voulais pas.

Bien entendu ce fût barbant mais assez bref grâce à Aaron qui désarma Jean en le faisant tombé et il nous dit fièrement "Voilà, j'ai gagné !" J'aida Aaron à se relever en disant "Franchement, à quoi sert un arbitre si tu t'autoproclame vainqueur ?"

Tout le monde s'apprêtait à rentré et pas forcément dans la bonne humeur quand j'arrêta Oras en lui disant "Attendez ! On ne peut partir comme ça après quelque chose d'aussi ennuyeux ! Aaron vous a toujours décrit comme meilleur que lui à l'épée, non pas que je remette ses paroles en doutes mais j'aimerai voir à quel point."

Oras accepta ma proposition et Karine lui ramena deux épée identiques que l'on dégaina tout deux avant de se saluer pour le combat. Oras ajouta "Ne viens pas te plaindre si je gagne." que je répondit immédiatement avec enthousiasme "Il en va de même pour vous."

On échangea quelques passes d'armes pour que chacun prenne conscience du niveau de l'autre et je n'avais qu'une chose à dire, il était bon, très bon même. Je pris l'initiative en faisant un coup en diagonal qu'il para en faisant le même dans le sens opposé puis il tenta une estoc que je dévia sur le côté. Il enchaîna les coups tous plus rapide et précis les uns que les autres me forçant à rester sur la défensive.

Après de longs échanges, je décela une faille dans ses mouvements et essayant d'en profiter je tomba dans le piège d'Oras, une feinte... Je repoussa violemment son attaque avant d'arrêter ma lame devant sa poitrine et dit un avec un grand sourire "Vous avez perdu." Oras me répondit avec un sourire lui aussi "Peut-être, mais tu n'as pas gagné pour autant." Je venais à peine de remarquer que son épée était à quelques centimètre de ma gorge.

Puis on éclata de rire tout les deux rentrant bras-dessus bras-dessous avant que chacun reprennent ses activités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron d'Istiria

avatar

Fiche perso : La voilà !
Alignement : Neutre bon
Messages : 107
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Ven 4 Nov - 2:49

Franchement, à quoi sert un arbitre si tu t'autoproclame vainqueur ? dit alors galrauch en m'aidant à me relever. Je me mit à tirer la langue comme un gosse en retour.
Tout le monde allait rentrer sauf que Galrauch défia mon père en duel à l'épée et seul Jean et Lilia partirent.
Aaron vous a toujours décrit comme meilleur que lui à l'épée, non pas que je remette ses paroles en doutes mais j'aimerai voir à quel point. Je croisa les bras en disant en d'un air boudeur Vas y dit que je suis nul aussi!

Et naturellement, mon père accepta. Karine apporta alors deux épées identiques et ils se saluèrent.
Ne viens pas te plaindre si je gagne. dit mon père à Galrauch d'un air confiant et sérieux et mon ami lui répondit immédiatement avec enthousiasme: Il en va de même pour vous.

Ils firent quelques passes d'armes d'abord, histoire de se jauger l'un et l'autre et c'était toujours aussi intéressant de voir mon père combattre vu qu'il était fort et qu'il se battait peu en général.
Jonah s'était mit sur mes genoux pour regarder le combat et était ébahi devant ce combat qui je dois bien l'avouer est largement plus intéressant que ceux que j'avais fait aujourd’hui.

Je remarqua d'ailleurs que je tenais mon style de combat de mon père avec la rapidité et la précision combiné à la force brute et la puissance de ma mère bien que cela vienne aussi de mes pouvoirs.
Après avoir dû rester sur la défensive à cause des assauts effrénés de mon père, Galrauch repéra une faille ou plutôt le semblant de faille que mon père avait fait dans sa propre défense pour le feinter et Gal tomba en plein dedans mais il réussi à repousser la lame de papa avant de mettre la sienne devant sa poitrine.

Vous avez perdu. dit-il avec un grand sourire. Mais mon père répondit du même sourire Peut-être, mais tu n'as pas gagné pour autant. et Gal remarqua alors le bout de la lame de mon père à quelques centimètres de sa gorge.

Ils se mirent tout deux à rire aux éclats avant de rentrer comme des vieux amis et cela me fit bien rire. Je ramassa les lames et j'alla les ranger avec Jonah avant que je ne le vois se frotter les yeux et bailler aux corneilles.
Il est temps que tu aille au lit toi! lui dis-je en souriant avant de le prendre dans mes bras pour commencer par retourner au salon demander où dormait Jonah.

J'avais peur que tu sois méchant mais tu est le plus gentil des grand frères du monde. dit-il d'une voix à moitié endormi Je t'aime très fort... et il s'endormi dans mes bras, il était tellement mignon et ses paroles m'allèrent droit au coeur.

J'arriva au salon et mon père finissait la bouteille de vin de tout ta l'heure avec Galrauch et Lise et Karine venait de redescendre l'escalier et me dit qu'elle avait préparer ma chambre.
Il fallait pas tu sais. lui dis-je en la remerciant avec un sourire.
Mon père se leva pour dire bonne nuit à mon frère en déposant un baiser sur son front et Karine fit de même mais sur sa joue.

Karine m'indiqua la chambre à Jonah et j'y alla.
Je le déposa tranquillement dans son lit, le couvrant bien avant de quitter la chambre et de repasser par le salon pour dire bonne nuit à tout le monde.
Je partit ensuite dans ma chambre pour y découvrir que tout était comme quand j'était parti.
J'enleva alors mes vêtements pour me retrouver en sous-vêtements et je me coucha, espérant avant de m'endormir que Lessia aille bien et qu'elle arrivera à temps.

J'entendis quelques minutes plus tard la porte de ma chambre s'ouvrir puis ce fermer seule.
Je ne fis rien et j'attendit entre-ouvrant un oeil pour surveiller ce qu'il se passait.
Et à ma grande surprise je vis Lilia en tenue très... légère venir vers moi

Que me veux-tu et que fais tu dans une aussi petite tenue, tu aurais pu t'habiller un minimum. lui dis-je d'une voix encore fatiguée.
Elle me répondis en mettant sa main sur ma joue et en tentant de m'embrasser, je la repoussa alors.

Hey! Mais fais pas ça sans prévenir et sans mon accord que tu n'auras pas.
Elle prit alors une voix douce et sensuelle.
Désolé Aaron mais... j'ai envie de le faire avant le mariage. J'avais très bien compris ce qu'elle voulais et elle commença d'ailleurs à descendre sa main au niveau de mon bassin.

Non! répliqua-je en bougeant sur le côté du lit. Je tiens à la tradition et je l'ai promis à mon père. Elle insista toujours avec ses airs charmeurs en usant de ses charmes au sens propre pour attiser mes envies. Mais je ne le voulais pas. Elle pouvais faire ce qu'elle voudrai, je refuserai.
Tu peux me laisser dormir maintenant? Il ne faudrait pas être trop fatigué pour le mariage hein ajouta-je en repoussant à nouveau Lilia avant de fermer la porte à clé.

Elle a voulu me prendre ma virginité et mon corps et cela en ne repesctant pas les engagements qui avaient été faitts... J'étais encore agacé par cela et je fis de la glace au creux de ma main que j'écrasa violemment pour me calmer et me recoucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galrauch Blake

avatar

Fiche perso : http://arneastories.forumactif.org/t21-galrauch-blake-terminee
Alignement : Loyal neutre
Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   Ven 4 Nov - 17:06

On était revenu dans le salon pour finir cette bouteille ouverte un peu plus tôt tout en discutant confortablement installé. On échangeait des banalités jusqu'à ce qu'Aaron vienne nous souhaité une bonne nuit puis Oras me demanda comment on s'était connu Lise et moi.

Je regarda mon verre de vin tourner légèrement d'un façon mélancolique avant de répondre "On étais des gamins et pourtant on était déjà écrasé par des problèmes qu'un enfant ne devrait pas avoir à affronté... j'avais quoi ? 6 ans ? Et j'étais déjà en train de réfléchir à m'arracher ce que j'ai dans le dos pour qu'enfin on me traite comme n'importe quel autre enfant."

Je releva les yeux vers Lise souriante en continua "C'est à ce moment là qu'une petite fille à peine plus âgée que moi m'accepta, non, m'aima pour ce que j'étais quitte à se blessé pour me protéger et c'est alors que je compris que c'était une personne pour laquelle je pourrais donner ma vie." Une larme se dessinait sur ma joue tandis que je l'essuya je dis gêner "C'est embarrassant, c'est pas le genre de trucs qui m'arrive souvent, j-je euh..."

Oras m'arrêta dans ma phrase en me disant que je n'avais pas à avoir honte et qu'au contraire ça montrait mes sentiments. Je me leva en disant que le j'avais peut-être un peu trop profité des bonnes choses et Lise me raccompagna dans la chambre. Une fois dévêtu, je me laissa tomber en arrière et Lise me rejoignit très vite en profitant pour se servir de moi comme d'oreiller.

"Vivement après-demain." me dit doucement Lise. "Euh, le mariage c'est demain, Lise." lui répondis-je un peu dubitatif. Lise se releva et se conga la t^te contre son poing en tirant la langue "Ah, ce que je suis bête parfois."

En y repensent c'est vrai que ça va être mouvementé demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour Case Départ [ft. Aaron d'Istiria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» case départ
» Hommage à Melissa Mars
» [11/12]Le retour des tyranides part. V
» Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ
» Yuno de retour, Quentin départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Arnéennes RPG :: Tollyba :: Empire d'Oron-
Sauter vers: