Venez vivre des aventures fantastiques dans l'univers plein de magie des romans Histoires Arnéennes. Voyagez et rencontrez d'autres aventuriers dans ce forum RPG !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oui bonjour, c'est pour une livraison ? - Areste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Areste Tiers

avatar

Fiche perso : Quelque part par ici !
Alignement : Loyal neutre
Messages : 47
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Oui bonjour, c'est pour une livraison ? - Areste   Mer 20 Jan - 20:27


Qui êtes vous?



 Généralités

♠Prénom : Areste
♠Nom : Tiers
♠Sexe : Masculin
♠Age : 22
♠Race : Humain, mais c’est pas ma faute !
♠Élément : Temps
♠Pays : Aucune attache (né à Eneo)
♠Métier : Coursier
♠Alignement : Loyal Neutre



Personnalité

Entretien d’embauche pour l’agence Reis Transport.

Candidat : Areste Tiers.

Quoi ? Vous voulez que je vous parle de ma personnalité ? C’est un entretien pour le boulot de coursier ou un rendez-vous chez un psy ?... Non je rigole. Je pense que vous l’aurez compris mais je suis quelqu’un doté d’un humour à tout casser. Personne n’y résiste. Tout comme à mon charme en fait. C’en est presque lassant vous ne pensez pas ?
Bon, je suis là pour un job en attendant, alors autant vous dire que je suis un vrai bourreau du travail ! Quand j’ai une mission, je l’exécute coûte que coûte. Surtout si je dois voyager. J’adore voyager, je suis resté statique beaucoup trop longtemps. J’ai un mental d’acier et il et genre super dur de me détourner d’un de mes objectifs. En même temps, ce mental exceptionnel s’accompagne d’une détermination à toute épreuve.
En bref, je pense que vous aurez compris que je suis quelqu’un de confiance. Le genre de gars à qui on peut confier un paquet et être sûr qu’il arrive entier… et à bonne destination aussi ! Parce que j’ai un sens de l’orientation assez développé, je peux facilement retrouver mon chemin. Avouez que c’est un sacré avantage dans un boulot où on bouge pas mal ?

[Avis du recruteur : Le monologue de ce jeune homme fait clairement ressortir certains traits de son caractère. Je commencerai en disant qu’il a un égo très développé. On pourrait dire qu’il est narcissique mais je vois plus ce comportement comme une grande confiance en soi, ou alors justement l’inverse, comme un trop grand manque d’assurance qu’il cherche à combler. C’est dur à déterminer, j’en viens même à me demander s’il ne mélange pas les deux en fonction de son humour.
Sa détermination, et son envie de voyager, semblent bien réelles. Même s’il a tendance à tourner cela en dérision, je pense que bouger est un réel besoin pour lui. Il a besoin de se sentir libre, et avec un but pourquoi pas.
Mais surtout, il a un humour assez… « cynique ». Vraiment. Reste à voir s’il saurait le mettre de côté pour agir avec sérieux sans prendre sa mission à la légère.
Recommandé pour le poste, mais à surveiller dans ses débuts.]



Apparence

Ca y est, j’ai réussi. J’ai décroché ce job. Ils disent que maintenant je représente la compagnie à travers tout Arnea. C’est cool. Je vais bouger.

Mais en attendant, je me retrouve seul devant le miroir de la salle du personnel. Bah v’la la tête que la compagnie va avoir avec moi. Grand, du genre 1m80, je suis normal. Pas le genre de gars musclé que les filles des cités adore, mais pas non plus une boule. Normal comme je veux. Enfin, du moins niveau morphologie. Parce que j’ai eu la malchance de naître roux. La tignasse qui me sert de chevelure est d’un roux sombre, tirant sur le rouge. D’ailleurs, je préfère dire qu’ils sont rouges, ça en jette plus. Même si ça reste super voyant.

Pourtant, c’est un mal pour un bien je dirai. Avoir des cheveux aussi voyants permet de détourner l’attention des gens de mes yeux. Ces yeux d’une couleur incertaine et triste d’après moi. On dirait presque que je suis déprimé lorsque je ne souris pas. Du coup, je suis forcé (si si je vous jure) d’afficher un sourire en permanence. Je déteste quand les gens prennent pitié de cet air. Alors je souris. Mais pas un sourire franc hein, faudrait pas non plus me prendre pour un attardé. Non, plus espiègle. J’aime bien l’espièglerie.

Bon niveau emballage de ce corps, c’est pas folichon non plus. La compagnie m’a filé une sorte de cape spéciale voyage apparemment. En tissu rugueux, elle a un long col et recouvre mes épaules avant de s’arrêter au niveau de mes coudes. Elle porte chaud et me permet de n’avoir que le haut de ma tête à l’air libre. Je sens qu’on va devenir très proche elle et moi. Sinon pour le reste, c’est basique, des mitaines en cuir qui remonte sur mes avant-bras et un haut en toile de lin blanc (vous avez le prix pour une teinture ??). Un pantalon noir et des bonnes bottes de cuir bien robustes et parfaite pour marcher viennent compléter ce tableau. En fait quand j’y pense, je suis classe !... ou juste un peu narcissique, je n’ai pas encore tranché.

Après, il y a ce que les personnes que je croise dans la rue ne peuvent pas voir. Comme la cicatrice que j’ai dans le creux de la main, souvenir de ma rencontre avec un outil de ferme. Ou alors le signe de mon élément, le Temps. J’ai horreur de le montrer. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime le garder pour moi et le soustraire au regard des autres. En même, ce n’est pas très dur vu où il est est. Je porte ce signe sur le côté droit de mon torse. J’avoue que c’est un peu bizarre, mais parfois il m’arrive d’appeler cette horloge mon « deuxième cœur ».



Histoire

Mon histoire. Elle est ennuyante à mourir, je vous préviens. Ce n’est pas pour rien que je veux la faire changer… Bon ok, si vous y tenez vraiment, je vous tout vous dire. Ne venez pas vous plaindre de bailler après, je vous ai prévenu.

C’est l’histoire d’un enfant à la chevelure trèèèès voyante. Ce garçon vit le jour dans un petit village d’Eneo. Ne me demandez pas le nom, vous ne l’aurez pas. Déjà que ce pays est une poussière sur les cartes, je vous laisse imaginez mon village. Personne ne le connaît et je ne suis même pas sûr qu’il figure sur toutes les cartes officielles du royaume. En bref, un trou bien paumé.

Donc, notre ami vient au monde dans ce village, enfant de deux fermiers. Il grandi, patati patata, (je vous passe les moments vraiment inintéressants) et vécu entouré de l’amour de ses deux parents. Pourtant, le travail de fermier était très prenant et le fils voyait peu ses parents, ou alors souvent trop exténués pour faire autre chose que manger et partir dormir. Avec une vie comme celle-là, les journées devenaient vite longues.

Mais, ce que je ne vous ai pas dit, c’est que ce garçon a fini par trouver une occupation dans ce village d’ennui et de de rien : le Temps. Quoi de plus amusant que de s’amuser à voir une mamie courir au ralenti derrière son linge qui s’envole ? Ou d’accélérer ses propres jambes pour battre les autres enfants à la course ? Le temps, le garçon en avait trop justement. Pourquoi ne pas apprendre à le manipuler ? C’était son élément après tout. C’est ainsi que, pendant les longues années passées dans ce trou, notre ami apprit à maîtriser de mieux en mieux son élément. L’ennui est un bon professeur, puisque là où des adultes mûrs mettaient plusieurs années à apprendre, lui s’exerçait à longueur de journée jusqu’à atteindre un niveau lui permettant d’arrêter le temps. Oh, pas grand-chose, guère plus d’une minute en donnant tout ce qu’il avait (après, bonjour la migraine, une sale bête qui vous empêche même de bouger), mais c’était déjà ça. Parfait pour chiper des pommes dans les vergers sans jamais se faire prendre.

Cependant, ce n’était pas aux goûts de ses géniteurs. Dès son dixième anniversaire, ces derniers le mirent au travail à la ferme. Mais ils renoncèrent bien vite après le jour où il s’entailla la main avec une fourche. La vie de campagne n’était pas faite pour lui. Heureusement, le vieux scribe du village accepta de le prendre comme apprenti, lui enseignant la lecture et l’écriture.

Pourtant, l’ennui demeurait. Ce trou que tous appelaient « chez soi » pesait au jeune garçon devenu jeune homme. L’ayant bien compris, ses parents finirent par l’envoyer à la capitale du royaume, Carnea. Joie et bonheur pour notre ami ! Tant de possibilités s’offraient à lui d’un coup. Il intégra une école de Morphomancie et atteignit bien vite un niveau acceptable en métamorphose d’êtres vivants.
Au bout de plusieurs années cependant, l’ennui revint et le jeune homme se mit à rêver devant les manuels de géographie. Le monde semblait si vaste à côté de ce minuscule pays ! Abandonnant ses parents avec la promesse de revenir les voir au plus vite, notre ami se mit en route pour vagabonder à travers le monde.


Et voilà, ça c’est mon histoire (vous l’aviez deviné non ?). Je vous ai fait la version courte parce que même moi elle m’ennuie. Sinon j’ai pu voyager un peu avant que le problème de l’argent ne me rattrape. Mais la chance était avec moi car j’ai presque aussitôt trouvé cette annonce pour devenir coursier. Des voyages, un salaire fixe et une carte d’employé, c’était parfait ! J’ai postulé et maintenant me voici, coursier chez Reis Transport à temps plein.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Phil/Areste
Age : 17
Fille ou garçon ? : ♂
Passions : Lecture, dessin, et lecture !
Comment as-tu découvert le forum ? Le tyran qui sévit ici m'y a attiré avec ses douces promesses...
Que penses-tu du forum ? Mouais, les images sont jolies... Non en vrai, je sens que je vais m'éclater ici *.*
Autres : Une lettre à me confier ?


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Admin
avatar

Fiche perso : Cliquez ici !
Messages : 17
Date d'inscription : 14/01/2016

MessageSujet: Re: Oui bonjour, c'est pour une livraison ? - Areste   Jeu 21 Jan - 0:00



Félicitations, tu es validé !

Ta fiche est acceptée, tu peux commencer à RP.

N'oublie pas d'aller recenser la race de ton personnage, son élément, et ton avatar.
Si tu n'as pas de partenaire avec qui jouer, tu peux aussi aller faire une demande de RP.

Bienvenue, Arnéen, et puisse ton histoire finir chantée par les bardes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arneastories.forumactif.org
 
Oui bonjour, c'est pour une livraison ? - Areste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour c'est pour avoir un Parecool s'il te plait
» bien le bonjour et merci pour votre forum
» ASTRA2Connect : SES retient Gilat pour la livraison d’équ...
» Bonjour, Energie 71 pour vous servir
» Bonjour, et Salvs pour 2010. Présentation larverne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Arnéennes RPG :: Gestion des personnages :: Fiches personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: